Je vivrai pour toi, 2017

agrandir l'image

© Calypso Mahieu

Selon des études, en 2065, Facebook deviendra un cimetière digital dont le nombre de morts excédera celui des vivants. Je vivrai pour toi explore ces profils fantômes de personnes disparues continuant à être taguées, pokées et notifiées. Semblables à des mausolées digitaux, ces comptes sans destinataire semblent devenir des espaces de recueillement et de communication avec l'outre-monde où l’on y partage souvenirs, images et épitaphes. Le web, comme une allégorie de l’Au-delà, ne peut être touché, ni matérialisé. C’est un espace illimité, rendant immortel tout un chacun.

Lieu: Le Grenier

Bio

Calypso Mahieu (CH), née en 1993, est diplômée de l'ECAL depuis 2016. Elle vit entre Paris et Lausanne où elle pratique la photographie éditoriale et développe un travail personnel. Ses photographies racontent des histoires et sont ponctuées de références au passé. Elle traite de sujets tels que la femme, l’érotisme ou le macabre.

www.calypsomahieu.com