21es Journées photographiques de Bienne: 5 – 28 mai 2017

Crowd workers, immortalité et post-photographie

 
Des crowds workers au service de l’intelligence artificielle (Sebastian Schmieg), des objets épuisés (Ismaïl Bahri, Annegien Van Doorn, Simon Rimaz), un scientifique de légende (David Fathi), le temps spatialisé (Ola Lanko), une ville de tous les records (Steeve Iuncker), un photographe prenant la pose (Trmasan Bruialesi/Rudolf Steiner), la radioactivité en action (Julian Charrière), des animaux obèses (Melanie Bonajo), un pari sur l’immortalité (Dominique Koch, Daan Paans), de nouvelles plateformes pour la post-photographie (Image+), un atelier mobile et expérimental : tout cela sera à découvrir lors de la 21ème édition des Journées photographiques de Bienne qui se tiendra du 5 au 28 mai 2017.
 
Les expositions
Ismaïl Bahri (FR/TN), Marion Balac (FR), Bikini in den Bergen (CH), Levon Biss (UK), Melanie Bonajo (NL), Trmasan Bruialesi/Rudolf Steiner (GE/CH), Julian Charrière (CH), Defrost Studio (IT), Thomas Egli (CH), David Fathi (FR), Daniel Hofer (DE), Lauren Huret (CH), Steeve Iuncker (CH), Dominique Koch (CH), Maria Kourkouta (GR), Ola Lanko (UA), Catherine Leutenegger (CH), Paolo Marchetti (IT), Florent Meng (FR), Daan Paans (NL), Jean Revillard (CH), Simon Rimaz (CH), Claudia Schildknecht (CH), Sebastian Schmieg (DE), Katrin Streicher (DE), Annegien Van Doorn (NL), Image+, Concours FNS d'images scientifiques, Ecole d'Arts Visuels Berne et Bienne
 

Image+ 

Proposés par Sebastian Schmieg, Kamilia Kard, Ola Lanka et Emmanuel Crivelli, quatre ateliers ouverts à de petits groupes de professionnels (photographes, éditeurs, curateurs…) invitent à la discussion au sujet des nouvelles plateformes pour la post-photographie et à la création d’œuvres avec les participants. Les résultats des ateliers seront ensuite exposés dans le cadre du festival.

Informations et inscriptions: Image+